Prévention et détection rapide

Concernant la prévention, les États membres de l'Union européenne doivent mettre un certain de nombre de mesures permettant de prévenir l’introduction d’espèces exotiques envahissantes dans l’environnement. Ainsi, les États membres doivent par exemple mettre en place un système de permis et des plans d’action pour les voies d’introduction prioritaires.

Pour faciliter l’accès et l’échange d’information concernant les EEE la Commission européenne a mis sur pied la plateforme « EASIN » (European Alien Species Information Network).

Les différents États membres sont également tenus d’avoir un système de surveillance, afin de collecter et d'enregistrer les données relatives à l'apparition dans l'environnement d'espèces exotiques envahissantes. Pour contribuer à la surveillance des EEE, veuillez consulter la rubrique ci-dessous.  

 

La surveillance:

Elle permet d’évaluer la répartition actuelle de l’espèce et d’adapter la gestion afin de répondre aux objectifs définis. Le réseau de surveillance est mis en place par la réalisation de suivi ponctuels mais également par le public grâce à un système d’alerte indiquant la présence de l’espèce envahissante.

Le signalement:

MNHN - Portail des données

La Gestion

Pour lutter face aux EEE largement distribuées les États membres sont tenus de mettre en œuvre des mesures de gestion efficaces permettant de minimiser les effets néfastes sur la biodiversité et les services écosystémiques, ainsi que sur la santé humaine et sur l’économie.

Les permis :

Les permis sont délivrés dans le cadre règlement (UE) n° 1143/2014 du Parlement européen et du Conseil du 22 octobre 2014 relatif à la prévention et à la gestion de l’introduction et de la propagation des espèces exotiques envahissantes.

Permis 001/2018 :

  • Raton laveur (Procyon lotor) : 5 individus conservés ex situ en détention confinée à des fins didactiques
  • Coati (Nasua nasua) : 4 individus conservés ex situ en détention confinée à des fins didactiques
  • Ibis sacré (Threskiornis aethiopicus) : 13 individus conservés ex situ en détention confinée à des fins didactiques

Permis 002/2018 :

  • Raton laveur (Procyon lotor) : 3 individus conservés ex situ en détention confinée à des fins didactiques

Permis 003/2018 :

  • Raton laveur (Procyon lotor) : 7 individus conservés ex situ en détention confinée à des fins didactiques et de procuration de soins

Plans d’action pour les voies d’introduction prioritaires

Les plans d’actions ont pour objectif de sensibiliser la population à l’arrivée des espèces exotiques envahissantes afin de réduire notamment leur introduction et propagation dans l’environnement. Puis, ils assurent également la mise en place de contrôles appropriés au sein du pays et des frontières de l’Union.

À la suite d'une première analyse des voies d'introduction et de propagation réalisée en 2016 et 2017, des plans d’action pour les quatre voies prioritaires ont été élaborés :

Dernière mise à jour