Bois de vigne

On entend par bois de vigne le bois du tronc le plus ancien et la racine principale ligneuse de la vigne. Les tailles du vignoble, qui sont généralement constituées de pousses d'un an, ne sont pas considérées comme du bois de vigne. De même, les boutures de racines plus fines qui ne sont pas complètement ligneuses ne sont pas considérées en tant que bois de vigne.

 

L'Administration de l'environnement a réalisé une étude sur l'utilisation du bois de vigne du vignoble luxembourgeois comme bois de barbecue. Les résultats de cette étude sont les suivants:

Quelle est la quantité de bois de vigne produite au Luxembourg ?

Le vin est cultivé au Luxembourg sur les pentes occidentales de la Moselle et dans certaines de ses vallées tributaires. La superficie actuelle des vignobles, principalement répartis entre les cantons de Remich et de Grevenmacher, s'étend sur environ 1 300 ha. La superficie annuelle moyenne des vignobles arrachés a été estimée à environ 20 ha (sans remembrement).

Le volume annuel estimé des vignes correspond à un volume compris entre 200 et 400 tonnes.

Le bois de vigne peut-il servir de charbon de bois pour le barbecue ?

Dans les pays voisins du Luxembourg, la France, l'Allemagne et la Belgique, ainsi qu'en Suisse, il existe de nombreux exemples de bois de vigne commercialisé comme bois de barbecue. Les différents fournisseurs font notamment de la publicité pour leurs produits en se référant à

  • la saveur particulière "aromatique" que le bois de vigne donne aux plats de barbecue,
  • la braise du bois de vigne de longue durée,
  • l’aspect et la symbolique"naturel" du bois de vigne, et
  • l’idée écologique.

Au Luxembourg, le bois de vigne en provenance de l'étranger est disponible sous forme de marchandises emballés en sacs dans les magasins de détail.

Selon l'étude, le bois de vigne du Luxembourg convient également comme bois à griller : des échantillons de bois de vigne du Luxembourg présentent des propriétés physiques et chimiques similaires à celles du bois naturel.  La composition chimique du bois non traité varie en fonction de l'espèce d'arbre, des conditions naturelles du site, des apports de l'environnement et, le cas échéant, des mesures de fertilisation et de protection des végétaux.

Pour évaluer l'aptitude du bois de vigne des vignobles luxembourgeois à servir de bois de barbecue, il faut tenir compte non seulement des propriétés physiques mais aussi chimiques.

Les propriétés du bois de vigne et les échantillons de cendres ont été déterminés au hasard.

Pour l'échantillon de bois, deux tranches d'un à deux centimètres d'épaisseur à la base de la tige et à la tête de la tige ont été coupées dans les tiges des vignes d'un lot chacune, mélangées et combinées pour obtenir un échantillon.

Le bois de vigne restant a été séché dans un compartiment chauffant d'un poêle à bois en morceaux jusqu'à ce qu'il ait une teneur en eau inférieure à 20 % en poids. Le bois de chaque lot a ensuite été brûlé et un échantillon des cendres a été prélevé pour être analysé en laboratoire.  Il n'existe cependant pas d'exigence légale concernant la composition chimique du bois de barbecue en Europe.

Facteurs écologiques

L'utilisation du bois de vigne luxembourgeois comme bois de barbecue et comme alternative au bois ou au charbon de bois importés serait un exemple de cycle de vie régional dans le sens d'une économie circulaire.

  • Une économie durable : Le bois de vigne qui s'accumule provient en grande partie des défrichements qui précèdent la plantation de nouvelles vignes.
  • Extraction du bois : on estime que l'énergie nécessaire à la récolte des vignes comme matière première pour la production de bois à griller est à peu près la même que celle nécessaire à la récolte de bois dur. Dans la préparation du bois, le bois de vigne est associé à un faible apport énergétique.
  • Transport : La région d'origine du bois de barbecue ou du charbon de bois de barbecue détermine l'effort de transport nécessaire. La transformation et la commercialisation régionales du bois de vigne entraînent une consommation d'énergie et des émissions de gaz à effet de serre nettement plus faibles pendant le transport que les produits provenant de régions plus éloignées (par exemple, le charbon de bois pour barbecue d'Europe de l'Est), qui sont fréquemment proposés dans le commerce de détail. Par rapport au bois dur domestique, cet avantage n'est pas applicable.

L'étude se penche en outre sur l'estimation des coûts et des revenus qui peuvent être générés.

Dernière mise à jour