Economies d'énergie et énergies renouvelables

D’Promotioun vun der Energieeffizienz an den erneierbaren Energiën ass d’Haaptprioritéit vun der Lëtzebuerger Energiepolitik: fir Autonomie a Nohaltegkeet. 

L’amélioration de l’efficacité énergétique et la promotion des sources d’énergies renouvelables constituent les fondements de la politique climatique luxembourgeoise et de la transition énergétique. Le Gouvernement continue d’encourager des mesures qui à la fois réduisent notre dépendance énergétique, sont créateurs de croissance et d’emploi, à l’image de l’assainissement énergétique des bâtiments existants ensemble avec le recours à des matériaux de construction écologiques.
Afin de mieux protéger l'environnement et le climat, le gouvernement s'est fixé comme objectif d'augmenter substantiellement la part des sources d'énergie renouvelables dans la consommation d'énergie.

Etat des lieux dans le domaine des renouvelables et de l’efficacité énergétique

  • le plan d’action « énergies renouvelables » renseigne sur les efforts à faire par le Luxembourg afin d’atteindre l’objectif de 11% d’énergies renouvelables dans la consommation énergétique totale à l’horizon 2020 ;
  • le plan d’action « efficacité énergétique » renseigne sur les efforts à faire afin d’atteindre l’objectif  du Luxembourg, à savoir atteindre une consommation de 52.111 GWh (énergie primaire) à l’horizon 2020.


Mesures dans le domaine des renouvelables et de l’efficacité énergétique

Un large éventail de mesures dans le domaine des énergies renouvelables, du logement et du transport ont été mises en œuvre, accentuées par la stratégie transversale pour une troisième révolution industrielle « Rifkin ». 

  • plan d’action « énergies renouvelables »
  • plan d’action « efficacité énergétique »
  • paquet « Klimabank an nohaltegt Wunnen »

 

Plans « énergies renouvelables »

En juillet 2010, le Luxembourg a présenté son plan d’action national en matière d’énergies renouvelables (PDF) qui prévoit la réalisation de l’objectif national en matière d’énergies renouvelables de 11% de la consommation finale par les mesures suivantes:

  • développement des énergies renouvelables sur le territoire national par le biais de la production d’électricité et de chaleur/froid à partir de sources renouvelables ainsi que par le recours aux pompes à chaleur ;
  • mélange de biocarburants dans les carburants mis à la consommation au niveau national, ainsi que développement de la mobilité électrique (publique et privée) ;
  • recours à des mécanismes de coopération, principalement par des transferts statistiques et projets communs entre États membres de l’UE et le cas échéant avec des pays tiers.

 

Plans « efficacité énergétique »

Le Luxembourg a notifié en 2008 son premier plan d’action national en matière d’efficacité énergétique (PDF), en 2011 son deuxième plan d’action en matière d’efficacité énergétique (PDF), en 2014 son troisième plan d’action en matière d’efficacité énergétique (PDF) et en 2017 son quatrième plan national d’action en matière d’efficacité énergétique (PDF) à la Commission européenne.
Le Luxembourg a opté au cours des dernières années pour une politique plus engagée en la matière à tous les niveaux:
Dans le secteur du bâtiment, le Luxembourg a instauré des exigences en matière de performance énergétique et le certificat de performance énergétique. Un échéancier précis a été établi, afin d'atteindre graduellement le standard du bâtiment d’habitation à consommation d’énergie quasi nulle.
Parallèlement, des régimes d’aide en vue de favoriser les investissements dans des bâtiments à basse consommation d’énergie, passifs et pour des assainissements énergétiques ont été mis en place.
Dans le secteur des transports, le Luxembourg a opté pour la mise en place d’une infrastructure nationale commune de bornes de charges publiques pour véhicules électriques.
Dans le secteur industriel, un accord volontaire entre le Gouvernement et les représentants du secteur industriel a permis d’augmenter l’efficacité énergétique par l’introduction d’objectifs obligatoires. Les programmes concernant les aides à l’investissement pour les technologies permettant d’améliorer l’efficacité énergétique ont été réformés.
En tant que mesure trans-sectorielle,  le Luxembourg instaure un système de comptage intelligent, basé sur une plateforme commune, pour les formes d’énergie distribuées par voie de réseau.
Afin de donner un nouvel élan à l’efficacité énergétique, le Luxembourg a introduit à partir du 1er janvier 2015 un mécanisme d’obligation qui oblige les fournisseurs de gaz naturel et d’électricité à épargner chaque année une quantité d’énergie déterminée en fonction de la part de marché qu’ils détiennent en réalisant ou faisant réaliser des mesures d’efficacité énergétique dans les secteurs et auprès des clients qu’ils jugent opportuns.

 

Paquet « Klimabank an nohaltegt Wunnen »

Le paquet « Klimabank an nohaltegt Wunnen » vise à promouvoir à la fois la construction durable, l’assainissement énergétique durable des bâtiments d’habitation et la mise en valeur des énergies renouvelables dans le domaine du logement. Il est composé des quatre « outils » suivants :

  • Mise en place du prêt climatique à taux réduit et du prêt climatique à taux zéro visant à promouvoir davantage la rénovation énergétique durable et à prévenir la précarité énergétique ;
  • Mise en place d’un système de certification de durabilité des nouveaux logements (LENOZ) ;
  • Création d’un guichet unique pour l’ensemble des aides relatives au logement ;
  • Réforme du régime d’aides financières « PRIMe House » avec un accent sur la construction de logements durables ainsi que la rénovation énergétique durable.


Myenergy renseigne sur les mesures prises : myenergy (GIE), tél: 8002 1190
email: info@myenergy.

Dernière mise à jour