Protection du sol et gestion des sites contaminés

Eise Buedem filtert a späichert eist Drénkwaasser, vill Déiere liewen ënnert dem Buedem oder wéi de Mënsch op senger Iwwerfläch. Mir sinn op e gesonde Buedem ugewisen fir Nahrung ze produzéieren fir Mënsch an Déier. Dëse Buedem, mat Hëllef vun deem sech Dag fir Dag eist Liewen ofspillt, ass eng Ressource där hir Wichtegkeet gären ënnerschat gëtt.

Le sol est tellement présent partout que nous l’oublions parfois. Or, la formation des sols est un processus extrêmement lent. De ce fait, on peut considérer qu'il s'agit d'une ressource non renouvelable.

Les fonctions du sol sont multiples et variées. Il joue le rôle d’habitat pour un grand nombre d’organismes vivants et un rôle de producteur d’aliments dans l’agriculture. Il nous fournit des matériaux de construction et l’espace sur lequel nous développons nos activités. En outre, il prend un rôle de réservoir et assure la filtration notamment de l’eau potable. Directement ou indirectement, nous profitons donc chaque jour des différents services que le sol nous offre. Et pourtant, comme sa présence et ses services semblent évidentes, nous avons tendance à négliger son importance.

État des lieux des sols

Ces dernières décennies, le sol a été victime de nombreuses détériorations. Il disparaît progressivement sous le béton ou le tarmac et différentes activités humaines ont laissé des traces polluantes par l’usage de produits chimiques, d'écoulements accidentels de substances nocives ou par la pollution diffuse.

Malheureusement, ces pollutions peuvent s’accumuler dans les sols ou migrer. Ainsi, elles peuvent se retrouver dans l’eau, dans l'air ou la végétation qui sont enrichis de substances nocives et qui en plus peuvent s’avérer dangereuses pour la santé humaine.

La dégradation des sols est perceptible partout en Europe et aura un impact croissant aussi bien sur la biodiversité terrestre que sur la fertilité, le cycle de l’eau, le stockage de CO2 et de ce fait aussi sur l’homme et ses pratiques.

Mesures dans le domaine des sols

L’Administration de l’environnement gère les sites contaminés et potentiellement pollués à l’aide d'un cadastre des anciennes décharges et des sites contaminés. Ce cadastre est conçu comme un outil de planification permettant aussi bien des recherches détaillées au sujet des quelque 10.000 sites répertoriés que l'élaboration de plans d'action spécifiques. Sur demande toute personne peut obtenir l’information relative à un site précis.

Dernière mise à jour