Types de déchets

Eist modernt Liewen stellt grouss Uspréch un d‘Notzung vun deelweis begrenzte Ressourcen. Zumools de permanente Wuesstem vu Wirtschaft a Bevölkerung a Kombinatioun mat engem (ze) héije Liewensstandard erhéicht eis Nofro no Plaaz, Energie, Liewensmëttel a materielle Géigestänn.

Un «déchet» se définit officiellement par l’intention ou le geste d’une personne de se défaire de l’objet ou de la substance en question. Il en résulte que le point à partir duquel une substance ou un objet devient un déchet se trouve toujours au niveau du détenteur de cette substance ou de cet objet. Cette définition se trouve à l’article 4 de la loi modifiée du 21 mars 2012 relative à la gestion des déchets.

Etat des lieux et mesures des différents types de déchets au Luxembourg

Dans ce contexte, il existe plusieurs catégories de déchets, dont les objectifs et le bilan des années 2010 à 2015 sont repris dans le plan national de gestion des déchets (PNGD).

Type de déchet Définition Informations supplémentaires
Biodéchets

Déchets biodégradables de jardin ou de parc ainsi que les déchets alimentaires ou de cuisine issus des ménages, du commerce ou de l’industrie alimentaire qui peuvent être valorisés par le compostage ou la fermentation.

Données et statistiques

Déchets acceptés dans les parcs à conteneurs

Papier et carton ; verre ; métaux ; matières plastiques ; déchets inertes ; déchets dangereux ; autres déchets (textiles, pneus usagés, déchets de végétaux, appareils électriques et électroniques hors d’usage, réfrigérateurs, déchets de bois, emballages et matériaux composites).

Données et statistiques  

Déchets assimilés

Déchets qui ne sont pas produits par les ménages mais proviennent du commerce, de l’artisanat, des activités administratives ou d’autres activités similaires.

Pour qu’un déchet puisse être considéré comme assimilé aux déchets ménagers, il faut que sa nature, sa taille et son volume soient identiques ou similaires à ceux des déchets ménagers ou des déchets encombrants.

Données et statistiques

Déchets de bois

Déchets constitués d’écorces, de sciures de copeaux, de poussières de bois, de bois de chantier et de démolition, de meubles et de bois traités.

On distingue deux catégories principales de déchets de bois: les bois traités, pouvant contenir des substances dangereuses, voire même toxiques, et les bois non traités y inclus les bois traités uniquement par moyens mécaniques.

Les déchets de bois font l’objet de collectes séparées et les modes de collecte diffèrent en fonction de la provenance des bois.

  • les bois d’origine ménagère sont collectés auprès des parcs à conteneurs ou par des collectes de porte-à-porte.
  • les déchets de bois d’origine industrielle, commerciale ou artisanale sont collectés de façon séparée dans les établissements respectifs et recueillis par des collecteurs agréés. Dans certains cas, ils sont également acceptés dans des parcs à conteneurs.
Déchets de PCB

Les PCB (polychlorobiphényles) et les PCT (polychloroterphényles) sont des produits organiques chlorés. Vu leur stabilité et leur inflammabilité, ils trouvaient principalement application comme isolants électriques et fluides caloporteurs dans les transformateurs et les condensateurs.

Depuis 1996, la mise sur le marché et l’emploi de PCB ainsi que des appareils contenant des PCB sont interdites.

Certains appareils électriques ménagers, principalement les condensateurs et les radiateurs électriques à huiles peuvent encore contenir des PCB. Ceux-ci sont collectés dans le cadre des collectes organisées par la SuperDrecksKëscht en collaboration avec Ecotrel.

Déchets de verdure

Sous-catégorie des biodéchets, principalement les déchets de coupes de haies et d’arbustes et de bois d’élagage.

Données et statistiques

Déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE)

Equipements qui fonctionnent grâce à des courants électriques ou à des champs électromagnétiques ainsi que les équipements de production, de transfert et de mesure de ces courants et champs.

 

Déchets des stations d’épuration

3 types de déchets sont produits dans les stations d’épuration, à savoir :

  • boues résiduaires issues de stations d’épuration traitant des eaux usées domestiques ou urbaines et d’autres stations d’épuration traitant des eaux usées de composition similaire aux eaux usées domestiques et urbaines
  • les déchets de dégrillage
  • les déchets de desablage

Données et statistiques

Déchets du secteur de la santé

Les établissements du secteur de la santé produisent des déchets hétérogènes et de types multiples. On les classe généralement en trois catégories, à savoir les déchets infectieux provenant des soins médicaux ou vétérinaires et/ou de la recherche associée; les déchets non-infectieux provenant des soins médicaux ou vétérinaires et/ou de la recherche associée, et  les médicaments.

Le mode de traitement des déchets du secteur de la santé dépend en premier lieu de la nature et de la caractéristique hygiénique ou dangereuse du déchet collecté. Par conséquent, ces déchets sont soumis à un tri à la source en vue de diminuer les quantités de déchets à éliminer et d’en retirer le maximum de matières valorisables.

Actuellement, il n’existe pas de coordination au niveau national entre les différents acteurs. Les procédures suivies en matière de gestion des déchets varient fortement d’un établissement à l’autre selon l’organisation interne, la collaboration entre les différents services, la sensibilisation, l’information et la formation du personnel, les capacités de stockage et l’équipement.

Déchets encombrants

Les déchets encombrants constituent une fraction des déchets ménagers et se caractérisent exclusivement par leur taille de sorte à ce qu’ils ne peuvent pas être pris en charge moyennant les récipients de collecte normalement mis à disposition pour le ramassage des déchets ménagers.

Données et statistiques

Déchets inertes, déchets de construction et déchets de démolition

Les déchets inertes sont des déchets qui ne subissent aucune modification physique, chimique ou biologique importante: Les déchets inertes ne se décomposent pas, ne brûlent pas et ne produisent aucune autre réaction physique ou chimique, ne sont pas biodégradables et ne détériorent pas d’autres matières avec lesquelles ils entrent en contact, d’une manière susceptible d’entraîner une pollution de l’environnement ou de nuire à la santé humaine.

 

Déchets ménagers

Les déchets ménagers comprennent tous les déchets qui sont produits exclusivement par les ménages, indépendamment de leur nature et de leur taille. Cette définition ne fait pas de distinction entre les déchets qui sont collectés de façon séparée ou en mélange.

Données et statistiques

Déchets municipaux

On appelle déchets municipaux l’ensemble des déchets qui constituent soit des déchets ménagers, soit des déchets municipaux, soit des déchets encombrants, indépendamment du fait s’ils sont collectés en mélange ou de façon séparée en fonction de leur nature.

Données et statistiques

Déchets problématiques

Déchets dangereux et les déchets générateurs potentiels de nuisances, qui, en raison de leur nature, nécessitent un traitement particulier pour leur collecte, leur transport et leur élimination ou valorisation.

 
Emballages et déchets d’emballages

Tout produit constitué de matériaux de toute nature, destiné à contenir et à protéger des marchandises données, allant des matières premières aux produits finis, à permettre leur manutention et leur acheminement du producteur au consommateur ou à l’utilisateur, et à assurer leur présentation.

 
Gaspillage alimentaire

Sous-catégorie des biodéchets. Selon une définition de la Commission Européenne, on entend par gaspillage alimentaire les denrées alimentaires (y comprises les parties non comestibles) qui deviennent des déchets à tout point de la chaîne alimentaire.

Données et statistiques

Huiles usagées

Toutes les huiles minérales ou synthétiques, lubrifiantes ou industrielles, qui sont devenues impropres à l’usage auquel elles étaient initialement destinées, telles que les huiles usagées des moteurs à combustion et des systèmes de transmission, les huiles lubrifiantes, les huiles pour turbines et celles pour systèmes hydrauliques.

Les huiles usagées en provenance des particuliers sont à considérer comme des déchets problématiques au sens de la loi et leur gestion incombe à la SuperDrecksKëscht fir Biirger.

Les producteurs d’huiles usagées doivent recueillir les huiles usagées provenant de leurs installations ou équipements et les stocker dans des conditions de séparation satisfaisantes.

Littering

Le dépôt ou le rebut inattentifs de déchets en dehors des récipients réservés à cet effet. Les dépôts sauvages ou le «litter» peuvent se retrouver dans la nature aussi bien que sur le bord des routes ou dans les espaces publics.

 
Piles et accumulateurs

Toute source d’énergie électrique obtenue par transformation directe d’énergie chimique, constituée d’un ou de plusieurs éléments non rechargeables (piles) ou d’un ou de plusieurs éléments rechargeables (accumulateurs).

 
Pneus usagés

/

Les pneus usagés provenant de particuliers font l’objet d’une collecte séparée dans les parcs à conteneurs.

Toutefois, les pneus de camions, de tracteurs ou d’engins de chantier ainsi que les pneus d’origine autre que ménagère sont exclus de cette voie de collecte. Ces déchets doivent être remis par le détenteur à un collecteur agréé.

Véhicule hors d’usage

Tout véhicule remis en rebut de la catégorie M1 et de la catégorie N1

 

Dernière mise à jour