«Zero Single-Use Plastic» - 56 entreprises déjà disent stop au plastique à usage unique (24.06.2019)

Dans l’ambition de faire du Grand-Duché de Luxembourg un pays à l’avant-garde de la lutte contre le plastique à usage unique, la ministre de l’Environnement, du Climat et du Développement durable, Carole Dieschbourg, a présenté le 24.06.2019 lors d'une conférence de presse le projet «Zero Single-Use Plastic» d'IMS Luxembourg.

Un défi collectif ambitieux

La protection de l’environnement, la préservation des ressources et la lutte contre les déchets s’inscrivent pleinement dans la politique gouvernementale. C'est pourquoi le ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement durable travaille actuellement sur la stratégie «Null Offall Lëtzebuerg» et soutient activement IMS Luxembourg dans leur projet.

Du côté des entreprises, des signaux positifs sont observés depuis le lancement du manifeste «Zero Single-Use Plastic» d’IMS Luxembourg en septembre dernier. Ils sont désormais 56 dirigeants à s’être engagés à éradiquer les plastiques à usage unique de leurs entreprises d’ici fin 2020.

«La question du plastique à usage unique s’impose comme un enjeu majeur de nos sociétés modernes et l’accompagnement des entreprises représente un élément décisif dans la réalisation de cette ambition. C’est pourquoi nous avons choisi de soutenir l’action d’IMS et son programme dédié à la limitation des plastiques à usage unique à travers une convention cadre», souligne la ministre Carole Dieschbourg. «Nous devons reconsidérer fondamentalement notre utilisation des plastiques et l’ambition va au-delà de la directive de l’Union européenne adoptée le 21 mai dernier.»

Pour faire du Luxembourg un pays à l’avant-garde de la lutte contre le plastique à usage unique, il est indispensable que ce projet soit un défi collectif. IMS Luxembourg accompagne ces entreprises grâce à une méthodologie collaborative. De nombreux groupes de travail ont été organisés autour des thématiques suivantes:

  • la restauration,
  • la bureautique et le ménage,
  • l’évènement et la communication.

Ensemble, les entreprises réfléchissent aux solutions et parviennent à parler d’une même voix pour changer la donne auprès des différentes parties prenantes notamment les fournisseurs qui peuvent ainsi répondre à une demande significative.

La prochaine phase du projet impliquera des discussions et collaborations plus approfondies avec les fournisseurs et des ateliers seront à nouveau organisés à la rentrée.

Grâce à l’engagement de toutes les organisations signataires du manifeste, ce ne sont pas moins de 145 tonnes de déchets plastiques qui devront être évitées chaque année – à savoir l’équivalent de plus de 2.000 kilomètres de déchets plastiques mis bout à bout.

Le manifeste « Zero Single-Use Plastic » en quelques chiffres:

  • 56 entreprises signataires du manifeste, à savoir plus de 30.420 salariés
  • 3 tonnes de déchets plastiques au Luxembourg toutes les heures
  • Déjà, un engagement de 145 tonnes de déchets plastiques en moins d’ici à 2020
  • Ce qui représente 2.000 km de déchets plastique mis bout à bout
Dernière mise à jour