Scan4Chem : l'application mobile pour identifier la présence de substances extrêmement préoccupantes dans les articles de consommation

La nouvelle application mobile Scan4Chem peut maintenant être téléchargée dans les App-Stores Apple et Android au Luxembourg :

 

L’application a été développée dans le cadre du projet européen LIFE AskREACH, en collaboration avec le Helpdesk REACH&CLP Luxembourg et le département IT for Innovative Services (ITIS) du Luxembourg Institute of Science and Technology.

L'application mobile est déjà disponible pour le Luxembourg, l’Allemagne et la Suède, sera par la suite lancée en Autriche, Croatie, Danemark, France, Grèce, Lettonie, Lituanie, Pologne, Portugal, République tchèque et Serbie. L’application mobile devrait être disponible début 2020 dans tous ces pays. Le but est de rendre disponible l’application dans la plupart des pays européens au cours des trois prochaines années.

 

Qu’est-ce qu’on peut faire avec Scan4Chem ?

Les substances extrêmement préoccupantes (SVHC) sont des produits chimiques qui sont, par exemple, des substances cancérigènes, mutagènes, etc. toxiques pour la reproduction ou particulièrement nocifs pour l'environnement. Informez- vous de la présence de telles substances dans les articles (jouets, articles de sport, es meubles, appareils électriques, vêtements, etc.)

Avec l’application mobile Scan4Chem, vous pouvez scanner le code à barres d'un produit pour obtenir des informations sur les SVHC dans un article. Ces informations vous permettent d'identifier et d'éviter les articles contenant des SVHC. Les groupes d’articles non-inclus sont ceux qui disposent d’une liste d'ingrédients, tels que les aliments, les cosmétiques, les produits ménagers, etc.

Si le produit en question ne figure pas encore dans la base de données européenne développée dans le cadre du projet, l'application va guider l'utilisateur dans le processus de création et d'envoi d’une demande d’information auprès du fournisseur. Pour stimuler les fournisseurs qui soumettent des informations dans la base de données, les consommateurs doivent manifester leur intérêt et envoyer activement des demandes d'informations. Le succès de l'application Scan4Chem repose donc également sur l'implication des consommateurs.

Contexte

Le règlement européen sur les produits chimiques REACH stipule que les consommateurs ont le droit d’être informés sur les substances extrêmement préoccupantes contenues dans leurs produits. Si vous soumettez une demande à un fournisseur, il doit vous informer si l'article contient une telle substance dans une concentration supérieure à 0,1% en poids. Les fournisseurs de produits sont seuls responsables des réponses et de leur exactitude.

Le droit à l’information s’applique aux "produits", c'est-à-dire à la plupart des objets et emballages, mais pas aux produits alimentaires et liquides ou en poudre (cosmétiques, détergents, peintures, etc.). Dans le cas d’un produit assemblé (par exemple, une bicyclette), le fournisseur doit également fournir des informations sur toutes les pièces individuelles contenues (par exemple, les poignées de bicyclette).

 

Dernière mise à jour