Les composés organiques (volatils)

Les composés organiques sont des substances chimiques constituées de molécules à base d’atomes de carbone (C) liés à au moins un atome d'hydrogène (H). Généralement, les composés organiques sont divisés en deux grandes classes, à savoir en composés organiques volatils (COV) (incluant entre autre le méthane et le benzène) et en hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP). Concernant les COV, on fait souvent une différence entre les composés organiques non méthaniques COVNM et le méthane CH4 tout seul.

  • Les COVNM sont des espèces gazeuses provenant de sources anthropiques et naturelles. Les émissions anthropiques résultent surtout du transport routier (véhicules à essence), de l'utilisation de solvants, de colles, de vernis et de peintures lors d'activités domestiques et industrielles, ainsi que du chauffage domestique. La végétation naturelle est la source naturelle majeure. Ces polluants sont alors émis dans l'atmosphère soit par combustion, soit par évaporation.
  • Le méthane, encore appelé gaz naturel, se forme en l'absence d'oxygène par fermentation de matières organiques animales et végétales. Dans des conditions normales de température et de pression, le méthane se présente sous forme gazeuse. Au niveau mondial, environ deux tiers des émissions totales en CH4 proviennent de sources anthropiques (énergies fossiles, rizières, déchets, agriculture, combustion de biomasse, ...) et un tiers de sources naturelles (zones inondées naturelles, océans, ...).
  • Le benzène C6H6 - un liquide incolore très inflammable et d'une odeur aromatique - est un des COV les plus toxiques. Il se produit lors de la combustion incomplète de composés riches en carbone. Généralement, les sources naturelles émettant du C6H6 sont entre autre les incendies de forêts et les éruptions volcaniques. Les produits anthropiques qui peuvent contenir de grandes quantités en benzène sont les gaz d'échappement, la fumée de cigarettes, les rejets industriels et certains produits chimiques.
  • Les HAP ne sont que peu volatils et une grande partie de ces composés organiques sont adsorbés sur des particules solides. Les principales sources des HAP sont les procédés industriels, le trafic routier et les activités domestiques, dont notamment le chauffage. En ce qui concerne les sources naturelles comme les feux de forêts et de prairies ou les éruptions volcaniques, elles sont moins importantes que les activités humaines. Le composé le plus représentatif de cette famille de composés organiques est le benzo(a)pyrène.

Valeurs limites

Valeur limite en C6H6 pour la protection de la santé humaine d'après la Directive 2008/50/CE:

  • 5 μg/m3 en moyenne annuelle à respecter à partir du 1er janvier 2010
Dernière mise à jour