Le dioxyde de soufre (SO2)

Le dioxyde de soufre est un polluant gazeux, incolore et ininflammable qui provient principalement de la combustion de matières fossiles contenant du soufre tels que le charbon, le fuel et le diesel. Une partie de ce polluant est aussi émise lors de processus industriels tels que l'incinération des déchets, la fabrication d'acide sulfurique et la production de papier. Lors de ces processus de combustion, les impuretés soufrées sont oxydées par l'oxygène de l'air en SO2 et émis dans l'atmosphère. Les sources essentielles de ce polluant primaire sont ainsi les fours industrielles, les centrales thermiques, les moteurs à diesel et les chaufferies urbaines.

Au niveau mondial, les volcans constituent la source naturelle la plus importante.

Valeurs limites

Valeurs limites en SO2 pour la protection de la santé humaine (Directive 2008/50/CE):

  • 350 μg/m3 en moyenne horaire, à ne pas dépasser plus de 24 fois par année civile, à respecter depuis le 1er janvier 2005
  • 125 μg/m3 en moyenne journalière, à ne pas dépasser plus de 3 fois par année civile, à respecter depuis le 1er janvier 2005
  • Seuil d’alerte de 500 μg/m3. Si cette concentration est atteinte pendant 3 heures consécutives sur des lieux représentatifs de la qualité de l’air et sur au moins 100 km2 ou une agglomération, alors il y a lieu d’actionner un plan à court terme d’information du public et de prendre toutes mesures pour réduire les niveaux.

Valeur limite en SO2 pour la protection de la végétation (Directive 2008/50/CE):

  • 20 μg/m3 en moyenne annuelle et sur la période du 1er octobre au 31 mars
Dernière mise à jour