Etude de potentiel sur l'utilisation énergétique de la biomasse ligneuse

L’étude de potentiel, dénommée « Landesweite Potentialstudie zur energetischen Nutzung holziger Biomasse » a été commanditée par l’Administration de l’environnement.

Les conclusions tirées de cette étude permettront de chiffrer les quantités et la qualité de la biomasse ligneuse sur le territoire du Grand-Duché de Luxembourg ainsi que leur potentiel à des fins énergétiques:

  • Quantité totale de biomasse produite : 31.500 tonnes de matière fraiche par an
  • Potentiel de biomasse ligneuse traitée (non-séchée): 14.100 tonnes
  • Potentiel de biomasse ligneuse qui peut être valorisée à des fins énergétiques: 10.050 tonnes (séchée – 30% teneur en eau)

Ce potentiel équivaut à 3.150.000 litres de mazout qui pourraient chauffer 1.300 maisons unifamiliales (année de construction 2002) soit 4.400 maisons basse-énergie.

L’étude complète peut être téléchargée en bas de page.

Economies de CO2

La valorisation des déchets de verdure conduit à la production de copeaux de bois, pellets,…. En valorisant les déchets de verdure, on peut donc substituer un autre carburant à des fins de chauffage. Cette substitution ne permet non seulement de protéger des ressources limitées mais en plus d’économiser des émissions de CO2 .

  • Économies annuelles par la substitution du mazout: 7.793 tonnes de CO2
  • Économies annuelles par la substitution du gaz naturel: 4.545 tonnes CO2
Dernière mise à jour