Déchets de construction et de démolition (DCD)

Le secteur de la construction au Luxembourg concentre une activité assez importante sur un territoire limité. Ainsi, cette activité génère une quantité importante de déchets, notamment dans le domaine de la rénovation qui produit une grande quantité des déchets de construction et de démolition.

La nature des déchets produits dépend étroitement des travaux entrepris, qui peuvent être soit une démolition, une rénovation ou une construction neuve. Or, d’autres facteurs ont une influence non négligeable sur la nature et la quantité des déchets generés, comme par exemple la topographie et l’endroit géographique du site en question, l'âge du bâtiment, les matériaux dont il se compose, etc.

On distingue 3 classes de déchets de construction et de démolition:

  • les déchets dangereux qui représentent un danger spécifique pour l’homme et/ou l’environnement,
  • les déchets non dangereux, et
  • les déchets inertes (ou déchets de classe 3) qui ne subissent aucune modification physique, chimique ou biologique de manière susceptible à entraîner une pollution de l’environnement ou de nuire à la santé humaine.

Dans le cadre du plan national de gestion des déchets (2016), la problématique des DCD a été discutée lors d’un Workshop avant que les notions ont été introduites dans le plan:

 

Workshop Déchets inertes, de construction et de démolition (janvier 2016)

Collecte et traitement

Dans l’optique de l’économie circulaire, la déconstruction de constructions existantes est préférable à la démolition puisqu’elle permet une réutilisation et un recyclage importants des matériaux de construction.

Afin de favoriser la réutilisation, il faudra cependant que le modèle d’économie cirulaire s’intègre d’abord dans la réflexion des maîtres d’ouvrage et des fabricants de matériaux. Ensuite, la conception architecturale des bâtiments ainsi que la gestion des chantiers seront adaptées selon ce concept.

Or, le recyclage des matières de la construction n’est pas possible sans tri rigoureux. La directive européenne impose pour 2020 un taux de recyclage de 70 % des DCD.

Limiter les terres d’excavation

Afin d’expliquer la problématique à la population, und brochure a été élaborée portant le titre “Besser planen, weniger baggern” qui illustre des exemples et des méthodes pour entrepreneurs et personnes en charge afin de limiter ou même d'éviter un maximum de terres d’excavation (en langue allemande).

Dernière mise à jour