Observatoire de l'environnement naturel

Logo_OEN

Historique

Le développement d'une politique de protection de la nature efficace doit être basé sur des données scientifiques fiables dont l'interprétation permettra d’évaluer les mesures et projets mis en œuvre et d’orienter les stratégies futures à développer.

La loi du 19 janvier 2004 concernant la protection de la nature et des ressources naturelles, dans plusieurs de ses articles, avait demandé un renforcement substantiel de la démarche scientifique, notamment en ce qui concerne le réseau de zones protégées d'intérêt communautaire, dénommé réseau Natura 2000.

En date du 4 décembre 2003, la Chambre des Députés adopta une motion invitant le Gouvernement à élaborer un projet de loi prévoyant l'association des communes à la mise en œuvre des objectifs de la loi du 19 janvier 2004 ainsi que le renforcement et l'amélioration du travail scientifique en matière de protection de la nature.
Un  audit concernant la protection de l'environnement naturel a démontré l'absence d'une base scientifique solide en matière de protection de la nature. En particulier, les obligations de suivi scientifique pour la mise en œuvre du réseau européen Natura 2000, notamment la description, tous les 6 ans, de l'état de conservation des habitats et espèces à protéger au Luxembourg, nécessitent un renforcement et l'amélioration du travail scientifique tout comme une meilleure coordination avec tous les acteurs concernés.

Missions de l'observatoire

Le rôle de l’observatoire est d’aider le Ministre ayant l’environnement dans ses attributions et ses partenaires, notamment les syndicats communaux, à définir les orientations et le contenu de la politique en matière de protection de la nature et d’évaluer l’état de conservation du milieu naturel au Luxembourg.
L’observatoire est également responsable du suivi du Plan national concernant la protection de la nature élaboré en vertu des articles 47 et 48 de la loi du 18 juillet 2018 concernant la protection de la nature et des ressources naturelles.

Les principales missions de l’Observatoire, définies par la loi modifiée du 3 août 2005 sont:

  • constater l'état de conservation de la diversité biologique;
  • de proposer des recherches et études en matière d'environnement naturel;
  • de proposer un programme d'actions concrètes à réaliser par l'Etat et les syndicats ;
  • d'évaluer les mesures réalisées par l'Etat et les syndicats;
  • de rédiger tous les deux ans un rapport circonstancié sur la politique en matière d'environnement naturel et sur la mise en œuvre de cette politique au niveau étatique et communal;
  • de suivre la mise en œuvre du plan national concernant la protection de la nature;
  • de saisir le Ministre des projets, actions ou mesures susceptibles de promouvoir la protection de l'environnement naturel .

Composition de l'observatoire

La loi modifiée du 3 août 2005, définit la composition de l’observatoire :

  1. deux représentants du ministre ayant la Protection de la nature dans ses attributions ;
  2. deux représentants de l’Administration de la nature et des forêts ;
  3. un représentant de l’Administration de la gestion de l’eau ;
  4. deux représentants du Musée national d’histoire naturelle ;
  5. un représentant de l’Université du Luxembourg ;
  6. quatre représentants appartenant aux organisations non gouvernementales en matière de protection de la nature ;
  7. un représentant par syndicat.

Il est adjoint à chaque représentant un représentant suppléant qui le remplacera en cas d’absence.
L’observatoire peut se faire assister par des experts en la matière.

 

Les membres de l’observatoire sont nommés par arrêté ministériel :

  • M. Mikis BASTIAN - Parc naturel du Mullerthal
  • Mme Doris BAUER - SIAS
  • M Gilles BIVER - Ministère de l'Environnement, du Climat et du Développement durable
  • M. Philip DALE - Unisversité du Luxembourg
  • Mme Nora ELVINGER - Ministère de l'Environnement, du Climat et du Développement durable
  • Mme Claudine FELTEN - natur&ëmwelt a.s.b.l.
  • M. Alain FRANTZ - Musée national d'histoire naturelle
  • M. Yves Krippel - Parc naturel de la Haute Sûre
  • M. Georges MOES - natur&ëmwelt Fondation Hëllef fir d'Natur
  • M. Jacque PIR - Mouvement écologique
  • Mme Eva RABOLD - Parc naturel de l'Our
  • Mme Anne-Marie RECKINGER - Administration de la gestion de l'eau
  • M. Roger SCHAULS - Mouvement écologique
  • Mme Christine SCHWEICH - Sicona Sud-Ouest
  • M. Laurent SCHLEY - Administration de la nature et des forêts
  • M. Claire WOLFF - SICONA Centre
  • M. Frank WOLTER - Administration de la nature et des forêts

Membres suppléants :

  • Mme Judith BOLEVAND - Parc naturel du Mullerthal
  • Mme Sandra CELLINA - Administration de la nature et des forêts
  • Mme Michelle CLEMENS - SIAS
  • Mme Laura DACO - SIAS
  • M. Philippe DELFOSSE - Université du Luxembourg
  • Mme Elisabeth Kirsch - Ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement durable
  • M. Alain Klein - Parc naturel de l'Our
  • M. Patrick LORGÉ - natur&ëmwelt a.s.b.l.
  • M. Claude ORIGER - Ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement durable
  • Mme Nora WELSCHBILLIG - Administration de la gestion de l'eau
  • M. Yves SCHAAK - SICONA Centre
  • Mme Simone SCHNEIDER - SICONA Sud-Ouest
  • Mme Michelle SCHALTZ - Mouvement écologique
  • M. Fernand SCHOOS - Mouvement écologique
  • Mme Corinne STEINBACH - Administration de la nature et des forêts
  • M. Patrick THOMMES - Parc naturel de la Haute-Sûre
  • M. Gilles WEBER - natur&ëmwelt Fondation Hëllef fir d'Natur
  • M. Alexander WEIGAND - Musée national d'histoire naturelle

Monsieur Claude ORIGER exerce les fonctions de président de l’observatoire de l’environnement naturel.

Madame Nora ELVINGER exerce les fonctions de secrétaire.

Dernière mise à jour